DERNIERE MISE EN LIGNE

VIE QUOTIDIENNE
Le puits commun de la rue Henri Martin
Imprimer -

Le puits commun de la rue Henri Martin situé face au parc Larousse, reste encore aujourd’hui le témoin privilégié des équipements d’accès à l’eau potable pour les usages domestiques des habitants des premières constructions de la ville de Malakoff au 3ème quart du 19ème siècle.

L’eau courante dans les habitations nous a fait oublier son usage collectif obtenu notamment par son puisage pour la vie quotidienne jusqu’à la fin du 19ème siècle y compris à Malakoff.

Pour satisfaire les besoins domestiques en eau de la population et de quelques entreprises comme le lavoir de la rue Ernest Renan (1) les très nombreux maraîchages... ont donc été creusés des puits publics et privés et par la suite la mise en place de bouches d’eau et bornes-fontaines (2).

La petite construction légèrement en saillie sur le trottoir qui se remarque à peine est formée de calcaire et de pierre de taille. Les murs sont recouverts à l’intérieur et à l’extérieur d’un enduit blanc. Le toit de type appentis est couvert de tuiles plates. L’intérieur du petit édifice est classique pour ce type d’architecture vernaculaire, un trou circulaire maçonné. Selon les anciens le puits a été en partie comblé à quelques mètres du sol pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Le puits entièrement fermé par une grille en fer forgé possédait le plus simple des appareils de levage de l’eau avec une poulie dont il reste la fixation sur une traverse en chêne. La corde où pendait le seau se logeait dans la gorge de la poulie. Il suffisait de tirer sur la corde pour remonter le seau chargé d’eau. Dispositif classique de nombreux puits, notamment en ville.(3)

Un autre puits commun est visible sur la rue Legrand. Sa vieille porte en bois a servi un temps comme panneau d’affichage du cinéma le Rex dont le nom est toujours présent. Il semble ne pas avoir été comblé. Des puits privés existent encore dans quelques jardins et cours intérieures privées tout comme les entrées de puits de carrières de pierre.

------------

1) qui avait son propre puits dont l’eau était tirée par une machine à vapeur

2) En 1899 il existait sur la voie publique de la ville 41 bouches-d’eau et 30 bornes fontaines)

3 )Puits rénové en 2004


Malakoff patrimoine - Site internet participatif
>> Nous contacter